Spectacle musical

                    «Jeux d’Enfants»


« L’enfance croit ce qu’on lui raconte et ne le met pas en doute. Elle croit qu’une rose qu’on cueille peut attirer des drames dans une famille. Elle croit que les mains d’une bête qui tue se mettent à fumer et que cette bête en a honte lorsqu’une jeune fille habite sa maison. Elle croit mille autres choses bien naïves. C’est un peu de cette naïveté que je vous demande et, pour nous porter chance à tous, laissez-moi vous dire quatre mots magiques, véritable sésame ouvre-toi de l’enfance, il était une fois ... »    

Jean Cocteau


L'idée du spectacle-récital "Jeux d'enfants" est d'ouvrir le public à une nouvelle écoute, de le conduire dans le monde imaginaire et créateur de la musique classique.


La mise en espace, la création d’ambiances lumineuses et scénographiques, le jeu des acteurs-musiciens permettent d’accompagner l’auditeur dans sa découverte des œuvres classiques, que celui-ci ait ou non une connaissance du répertoire. Ainsi, cet échange idéal interprètes-public se faisant d'une manière personnelle, intuitive et naturelle, rendra complet l'acte musical.


L’attention est portée sur la mise en scène du son, ainsi les sons remplaçant les paroles remplissent l’espace, expriment des sentiments, créent des atmosphères, deviennent images. L’alchimie musique, spectacle, lumières rend magique cet instant et touche la sensibilité du spectateur.


Le spectacle «Jeux d'enfants» s'adresse aux enfants dès l'âge de 7 ans et aux adultes.

La mise en scène est focalisée sur un éclairage d'atmosphères dictées par la musique.
Les douze pièces du cycle «Jeux d’Enfants» de G. Bizet sont de courtes pièces de caractère, chacune portant un titre évocateur (Toupie, Bulles de Savon...)


L'objectif est d'accéder à une "nouvelle" écoute: une écoute créatrice et liée constamment à l'imagination, d’introduire la notion de liberté du corps et de respiration favorisant cette écoute et de se familiariser le plus tôt possible à la Musique Classique. Une notion qui sera développée lors d’actions pédagogiques menées par l’équipe artistique.


Les trois acteurs-musiciens costumés, soutenus par des paysages sonores (bruitages), des lumières reconstituant des décors imaginaires, un piano représentant le coffre à jouets, engagent un véritable jeu avec les spectateurs.


Résumé du spectacle

Une journée de printemps, un orage, une averse, une voix s’éveille dans la nuit du plateau. Chants d'oiseaux, souffle du vent, bruissement de feuilles, résonances du piano, voix humaine...
Celle-ci chante un hymne au printemps et à l'amour. En magicienne de la scène, elle fait apparaître un être étrange. Ils sont deux maintenant, qui sont-ils, visage rouge et noir, plats, ils communiquent en note de piano, ils se rencontrent sur le clavier, s’accordent à quatre mains.

La magie continue d’opérer, l'environnement se métamorphose en permanence, des faisceaux lumineux ambre et bleu découpent la scène. Une averse de bulles de savon transforme l’espace, allège le piano à queue.
Un volant de badminton entre lentement suivi de près de la sportive, qui tente de l’attraper en vain, le volant va où il veut, sur le piano, la tête du pianiste...

Dans le silence entre deux pièces, un étrange bruit vient des coulisses, la chanteuse fait son entrée, bondissant sur un ballon sauteur, elle propose au fur et à mesure du spectacle d'autres jeux.

Une dispute éclate muettement entre les deux pianistes, qui s'interrompent avec l'apparition d'un objet étonnant, la toupie. Tout le monde retient son souffle, la toupie ne semble jamais se lasser de son tournoiement, même le piano en a tourné sur lui-même, faisant apparaître une poupée assise sur une chaise. On joue aussi aux "chevaux de bois", et puis les "tambour et trompette" annoncent les soldats de plomb, vacillants mais en rang.
Survient une fée, celle dont on a toujours rêvé. Elle est belle, douce, elle nous chante une berceuse. Elle est aussi joueuse et nous raconte une histoire de garçon amoureux et tellement maladroit. Serait-ce déjà la fin? Et le bal tant attendu?
Tout s'anime, scintille, tout vibre et s'exalte!....


La durée du spectacle est de 50 minutes sans entracte.

La distribution:


le duo Double Piano, piano à 4 mains,
composé d'Anne-Céline Barrère et de Nicolaï Maslenko

la mezzo-soprano, Marie Kalinine

Mise en scène, création lumières, scénographie: Stéphane Vérité

Assistante à la mise en scène: Marianne Pichon
Création costumes: Hervé Poeydomenge

Musique de Georges Bizet:
“Jeux d’Enfants”, cycle pour piano à 4 mains:
L'Escarpolette, La Toupie, La Poupée, Les Chevaux De Bois, Le Volant, Trompette Et Tambour, Les Bulles De Savon, Les Quatre Coins, Colin-Maillard, Saute-Mouton, Petit Mari, Petite Femme, Le Bal.
4 mélodies pour voix et piano: Chanson d’avril, La Coccinelle, Berceuse, Tarantelle.


Création à l’Opéra-Théâtre de Metz en octobre 2014

Coproduction avec l’Opéra de Reims

Avec l’aide à la diffusion d’Arcadi île de France

 

duo Double Piano, Nicolaï Maslenko et Anne-Céline Barrère, piano à 4 mains et 2 pianos, piano duet, piano duo

 

Le Duo   l’Association   Agenda   Programmes   Spectacles   Discographie   Médias   Contact